Au service de l'excellence sportive

Retour sur l’inauguration du complexe multisports tir à l’arc du CREPS de Bordeaux

17/01/2020

Vendredi 17 janvier 2020, Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine ; Nathalie Lanzi, vice-présidente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge du Sport ; Patrick Bahègne, directeur régional et départemental de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale Nouvelle-Aquitaine ; Carl Greene, directeur des opérations d’Easton Sport Development Foundation ; et Valérie Barlois-Leroux, présidente du Conseil d’administration du Centre de ressources, d’expertise et de performance sportive (CREPS) de Bordeaux, ont inauguré le complexe multisports tir à l’arc du CREPS de Bordeaux.

Visites et démonstrations au rendez-vous

L’inauguration a commencé par un parcours extérieur jusqu’au complexe multisports tir à l’arc. L’occasion pour le public présent, composé d’officiels, de partenaires et de personnels du CREPS, de découvrir les installations du football, du baseball et du BMX et d’observer les sportifs de haut niveau en activité à l’entraînement.

Les responsables du Pôle Espoirs Baseball (Patrice Briones), du Pôle Espoirs Football (Benoît Michelena) et de la Structure d’Entraînement et de Formation BMX (Jean-Christophe Tricard) ont présenté leurs pôles, accompagnés de sportifs de haut niveau à leurs côtés : Amaury Cégielski et Baptiste Blancot pour le baseball ; Noah Ramon, Evan Giraud et Carla Lecaille pour le football, avec Lucas Spiteri, service civique ; Clément Lafragueta et Théo Gouzien pour le BMX.

S’en est suivie une visite intérieure du complexe :

  • Présentation par l’architecte Julien Gadrat des locaux mutualisés pour le tir à l’arc, le football, le BMX et le baseball (rangements, bureaux, salle de réunion, vestiaires, douches et sanitaires).
  • Découverte de l’espace modulable de tir à l’arc.
    Benoît Binon, Directeur Technique National de la Fédération Française de Tir à l’Arc et Jérôme Auraix, Responsable du Pôle France Relève Tir à l’Arc, ont tenu à souligner la possibilité pour les sportifs de haut niveau de s’entraîner à la distance olympique de 70 mètres, quelles que soient les conditions climatiques (l’espace est composé de 12 pas de tir permettant de tirer en intérieur et à l’extérieur depuis l’intérieur, sous auvent ou en plein air).
  • Démonstrations sur les différents espaces de tir, assurées par les archers du Pôle France Relève Tir à l’Arc : Julia Masseret (membre de l’équipe de France junior), Anaëlle Florent, Iban Bariteaud, Marion Anceaux, Émilie Sanchez, Amélie Cordeau ; et Mélanie Gaubil (ancienne membre du Pôle France Relève Tir à l’Arc du CREPS de Bordeaux, désormais membre du Pôle France Tir à l’arc de l’INSEP).
  • Explications du fonctionnement de la captation vidéo (utilisation du différé, de l’enregistrement manuel et du buzz) par Romain Briffa et Axel Blanc de la société E-Novon, et Cyril Faucher du département Haut Niveau du CREPS. Un dispositif permanent et ingénieux, qui concourt à l’optimisation des performances des archers.

 

Puis le public s’est rendu en extérieur pour assister au geste inaugural : un lancement de flèches de la part d’Alain Rousset (président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine), Nathalie Lanzi (vice-présidente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge du Sport), Patrick Bahègne (directeur de la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports, et de la Cohésion Sociale Nouvelle-Aquitaine – représentant la Préfète), Valérie Barlois-Leroux (présidente du Conseil d’administration du CREPS de Bordeaux), Carl Greene (directeur des opérations d’Easton Sports Development Foundation) et Philippe Saïd (président du Comité Régional Olympique et Sportif Nouvelle-Aquitaine).

 

Retour ensuite à l’intérieur, où Gérard Baudry, directeur du CREPS de Bordeaux, a dévoilé le nom donné à cette installation sportive : Complexe Virginie Arnold.
" Cette décision s’inscrit dans l’orientation politique chère à Nathalie Lanzi pour la Région, et partagée par l’État et le CREPS, de promouvoir le sport au féminin. Elle rend surtout hommage aux mérites sportifs et humains de Virginie Arnold, la seule médaillée olympique de la région Nouvelle Aquitaine en tir à l’arc (médaille de bronze aux JO de Pékin en 2008). "
L’espace de tir à l’arc a quant à lui été nommé : Pas de tir à l’arc James L. Easton, " pour souligner l’apport significatif d’Easton Sports Development Foundation au montage de l’opération (100 000$, soit 80 000 €) et rendre hommage au parcours exceptionnel de James L. Easton, fils de James D. Easton, déjà lui aussi archer et homme d’affaires, qui est à la fois un grand entrepreneur, dirigeant sportif et philanthrope ".
 

Après un discours touchant de Virginie Arnold, dont la famille était présente, et une intervention de Carl Greene, l’événement s’est clôturé par des discours de Julien Gadrat (mentionnant la co-construction du projet avec les entraîneurs et les sportifs) ; de Valérie Barlois-Leroux ; d’Alain Rousset et de Patrick Bahègne.

Un équipement au service de l’excellence sportive, fruit d’un partenariat financier public-privé

Propriétaire du patrimoine immobilier du CREPS de Bordeaux depuis 2016, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a investi 1 141 840 euros dans cette installation sportive, dont 173 000 euros de subvention du Centre national pour le développement du sport (devenu depuis l’Agence National du Sport).
Le CREPS de Bordeaux, maître d’ouvrage délégué, a cofinancé cette opération à hauteur de 158 160 euros, ainsi qu’Easton Sports Development Foundation (80 000 euros pour l’aménagement extérieur de l’espace de tir à l’arc) et la Fédération française de tir à l’arc (40 000 euros au lancement du projet).

3 chantiers à venir au CREPS de Bordeaux

Cette inauguration concerne le 1er bâtiment construit depuis le transfert du patrimoine du CREPS à la Région.
L’année 2020 sera rythmée par le lancement de trois chantiers cofinancés par la Région Nouvelle-Aquitaine et l’Etat : rénovation du restaurant, construction d’un nouveau bâtiment d’hébergement et d’une nouvelle salle de sports collectifs.